Une oasis, en Touraine ?


img_8753

L’ oasis cravantaise , un lieu qui vous appelle

Par une fin de matinée ensoleillée, nous partons pour l’Oasis Cravantaise, où vivent Aurélien, Amandine, leurs enfants et bien d’autres habitants à deux ou quatre pattes. Ce lieu qui accueille toute la petite famille a une histoire, il a été transmis de génération en génération depuis que l’aïeule, kiné créole, en fit sa résidence secondaire. Aurélien y passait ses vacances et ses week-ends, et c’est tout naturellement que le couple décida lui donner une seconde vie.

Amandine travaillant en tant qu’éducatrice à mi-temps, c’est papa qui s’occupe des enfants ce matin. Du haut de ses quatre ans, Mélina grandit à son rythme et apprend à la maison et partout ailleurs. Pendant qu’il prépare le repas, Aurélien s’occupe de manière utile, en suivant un MOOC des Colibris autour de l’éducation.

Parmi les différents bâtiments, que l’on devine à usage agricole, on découvre la maison d’habitation mais également une vaste grange qui peut recevoir les différents ateliers et événements de l’association Oasis Cravantaise. Quand nous demandons à Amandine sa définition du lieu, sa réponse est spontanée :

« c’est ma maison », une bulle de respiration où vivre et élever leurs enfants.

La création d’une oasis allait de soi puisque le couple s’inscrit pleinement dans la mouvance des Colibris de Pierre Rabhi créé en 2007 qui vise la construction d’une autre société plus écologique et plus humaine. Mais pas question pour eux d’être tributaires des animaux ou in fine indispensables à l’activité humaine qui s’y développe et qu’il est important de dissocier de leur espace familial.a-img_8812

Si l’Oasis Cravantaise est un écolieu ressource ouvert à tous, c’est pour expérimenter de nouveaux modes de vie, plus autonomes plus humanistes, et en accord avec leurs environnements. Ce projet se retrouve dans les idées et valeurs de la permaculture et de l’agroécologie. Le mercredi, des ateliers sont organisés pour les enfants autour d’une éducation alternative et nature. Les adultes ne sont pas en reste avec des échanges de savoirs, de graines, de livres, d’achats groupés, de chantiers collectifs mais également du jardinage et du bricolage. Pour autant, ce n’est pas un lieu de consommation d’activités comme le souligne Amandine. Il est essentiel de partager mais les thématiques viennent d’elles-mêmes et répondent aux besoins et nécessités de la vie quotidienne. Chacun est donc invité à proposer de la couture, un atelier de réparation de vélo ou encore de mise en bocaux. Allez y faire un tour ! C’est addictif, et pour une fois, c’est sans modération ! Vous aurez l’honneur de rencontrer une acrobate herbivore qui entretient le terrain et à tenir à distance des choux rouges ! En parlant d’animaux, savez-vous ce qu’est l’éthologie ? Aurélien s’y est frotté et se frotte toujours volontiers aux animaux puisqu’il s’agit de l’étude comportementale de ces derniers dans leur environnement naturel. La jeune oie, mise en confiance depuis son arrivée, se laisse facilement approcher et même caresser, au a-img_8802plus grand plaisir de Mélina.
Il est bientôt l’heure de passer à table, autour d’un pique-nique où chacun a apporté quelque chose à partager, nous découvrons le parcours de nos deux amoureux de liberté et de grands espaces. Ils ont souvent sillonné les routes, accumulant les expériences professionnelles, BTS Tourisme puis maraîchage Bio pour Amandine et assistant-véto puis éthologue et animateur cirque pour Aurélien entre autres. Ils aiment prendre leur temps, la rénovation de la maison se fait petit à petit avec une isolation bois par l’extérieur qui vient juste de se terminer. Un autre projet est en cours autour de la maison, à savoir une serre bioclimatique avec des fondations cyclopéennes ou romaines**.

Le financement arrive sur la table entre le plat et le dessert. Ils ont créé une association et Aurélien a réalisé de nombreuses animations cirque avec les Foufeurieux*** pour son compte et réussi depuis peu à se salarier grâce à ces fonds et un contrat aidé d’un an, renouvelable une fois. Et après… « Nous verrons ! » En attendant, ils développent l’espace, proposent des sorties nature aux écoles et centres de loisirs et songent à ouvrir une épicerie bio et locale dont la rentabilité n’aura pas plus d’importance que le drainage humain qu’elle créerait. L’argent et le salariat sont d’ailleurs de l’avis de tous ici présents porteurs de problématiques… Le premier tend à remplacer voir limiter les relations humaines, le second à achever les initiatives, réduire les temps de développement personnels et user l’énergie positive de chacun. Ce n’est pas que le travail n’a pas sa place, c’est son organisation contemporaine qui n’a aucun autre sens que celui de nourrir notre fameux système libéraliste. Résultat, les « warning » sont aujourd’hui tous enclenchés : économie, chômage, environnement, etc.

Alors ? Quelle structure ? Quelle forme de gouvernance pour notre projet ? Tout comme Aurélien et Amandine, aucune de nous ne souhaite être indispensable ! Nous croyons profondément à la dynamique créative d’un groupe ! Cette Oasis est une initiative personnelle alors que le projet d’éco-lieu se veut collaboratif du début jusqu’au bout. Alors au bout… Au boulot, les gens ! Nous constatons aussi les limites de la forme associative, mais comme le dit Aurélien :

« Rien n’est parfait, il faut bien un début. »img_8776

Pour choisir les aromatiques de notre tisane digestive, nous faisons un tour dans le futur jardin mandala, près des buttes permacoles et au pied de la serre en verre à réparer. L’hiver sera riche d’activité. Qu’avez-vous de prévu ?

Nous partons… Le dernier coup d’œil dans le rétroviseur nous offre une vision fugace d’un touchant portrait de famille agitant les mains. Et si on restait un peu plus longtemps. Il y a des au revoir qui sont des promesses de merveilleux retours… La vie suit son cours à l’Oasis Cravantaise baigné d’un militantisme positif qui fait du bien !

 

* Les Colibris

Ce mouvement  accompagne les initiatives éco-citoyennes. Il s’agit avant tout d’inspirer, de relier et de soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective. L’association, convaincue que la transformation de la société est totalement subordonnée au changement humain, place donc le changement personnel au cœur de sa démarche. Mais Les Colibris, c’est aussi des groupes locaux, un magazine « Kaizen », une université gratuite, des formations et beaucoup d’autres choses. http://www.colibris-lemouvement.org

img_8772

 

**La serre bioclimatique aux fondations cyclopéennes.

De gros blocs de pierre à la base puis empilés par taille croissante et fixés avec un béton de chaux. Nous découvrons le verre cellulaire, verre recyclé fondu à 1250, qui composera le remblai et sera couvert par un béton d’argile. Cette extension est un compromis entre l’utilisation de matériaux locaux ou écologiques et l’optimisation de l’énergie. Le salon bénéficiera d’une large ouverture sur la véranda pour réchauffer en hiver la maison de pierre et des ouvertures du plafond réguleront la température en été.

*** Intéressé par le cirque ou pour vous initier ?

La compagnie des Foufeurieux vous accueille à la journée ou à l’année : fouxdecirque@gmail.com – 02 47 93 22 69

 

img_8750

 

Leur rendre visite !

L’Oasis Cravantaise

3 Vallée de Narçay – 37500 Cravant-les-Côteaux

06 62 86 09 56

09 81 83 06 31

Pour recevoir les informations : oasiscravantaise@listes.comptoir.net

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *